Section de Villejuif

Section de Villejuif
Accueil
 
 

01 Dec19:30
au
01 Dec21:30
 

Avec la crise, le mal-logement touche de nouvelles familles. De plus en plus de salariés rencontrent des difficultés à assumer le poids de loyers bien trop élevés. En effet, avec le chômage, la hausse de la précarité et de la pauvreté, les familles, notamment les plus modestes, rencontrent les pires difficultés à joindre les deux bouts pendant que la spéculation immobilière continue de profiter à quelques-uns, avec la complicité du gouvernement.

 Pourtant le droit au logement est reconnu par la législation nationale comme internationale.

 Le sous-investissement par l’Etat du logement social est manifeste. Le désengagement en matière d’aide à la pierre a été continu depuis 2007. A la fin du mandat présidentiel, celles-ci ne s’élèveront plus qu’à 60 millions d’euros, alors même qu’en 2008 elles s’établissaient à plus de 800 millions.

 Il manque un million de logements sociaux dans notre pays. Pour rattraper ce retard, il faudrait lancer un plan massif de construction de 200.000 logements sociaux par an pendant cinq ans.

La crise du logement est de plus amplifiée par un phénomène d’intense spéculation dans le parc privé.

 Alors que dans les années 80, le coût du logement représentait 13 % du revenu des ménages, il en constitue aujourd’hui 25%. Pour certaines populations comme les étudiants, les précaires et les retraités, cette part atteint 50 %. En Ile-de-France, les loyers augmentent en moyenne de près de 5 % par an. Se loger est aujourd’hui devenu un véritable parcours du combattant.

 En mars 2011, Pierre GOSNAT, député communiste, a déposé une proposition de loi de mobilisation pour le logement et lutte contre la spéculation. Ce texte décline toute une série de mesures traçant les contours d’une autre politique du logement.

 

 

 
 

place Pierre-Yves COSNIER
VILLEJUIF 94800
France